La vaccination : efficace et budget rééquilibrés !

QUEL EST LE PROTOCOLE OPTIMAL DE VACCINATION DE VOTRE CHIEN EN 2017 ?

Les vaccins essentiels sont :      

La Parvovirose (typhus) - L'hépatite infectieuse - La maladie de carré - La leptospirose.

On les connait sous les initiales suivantes : CHP (Carré – Hépatite – Parvo) et L pour Leptospirose.

 

Cas particuliers  en fonction du risque :

La rage ( R ) essentiel dans les pays où elle est encore rencontrée. En Belgique elle n’est plus obligatoire depuis le 1 mars 2016.

La toux des chenils – Para influenza (BbPi) - Herpès canin – Leishmaniose – Borréliose.

 

Le VGG (vaccination guidelines group) est un groupe d’expert faisant partie du WSAVA (world small animal veterinary association). Il a établi, sur base des connaissances actuelles et des performances des vaccins un guide de recommandation pour les vaccinations des carnivores domestiques .A l’adresse web suivante se trouve ces guides : recommandations de vaccination (PDF) ou  http://www.wsava.org/guidelines/vaccination-guidelines

Voici le protocole recommandé, selon un consensus de 2016, par le Département des Maladies Infectieuses (DMI) de la Faculté de Médecine Vétérinaire (FMV) de Liège : http://orbi.ulg.ac.be/handle/2268/7624

Pour les chiots nés de mères correctement vaccinées voici ce qu’il faut savoir pour une protection optimale :

Dans le jeune âge du chiot, il existe une période appelée « trou immunitaire » durant laquelle le jeune animal n’est plus protégé par l’immunité transmise par le lait maternelle et pendant laquelle il réagit encore peu à une injection vaccinale. Cette période se situe principalement  entre l’âge de 4 et 16 semaines, mais elle est différente d’un animal à l’autre et non prévisible. C’est pour cette raison que l’on répète les injections vaccinales durant cette période.

- On sait qu’à 12 semaines 10% des chiots ne développent pas une protection suffisante lors d’une vaccination à cet âge.

- A partir de 16 semaines 99% des chiots vaccinés à cet âge développe une immunité satisfaisante.

Dès lors voici le protocole idéal :

-  Vaccination contre CHP à 8 – 12 et 16 semaines.

-  Vaccination contre la leptospirose L à 8 et 12 semaines.

-  Rappel complet CHPL à l’âge d’un an.

-  Par la suite, si ce protocole est bien respecté le rappel CHP peut être fait tous les 3 ans.

-  Mais le vaccin contre la leptospirose L doit être fait tous les ans.

-  Pour les chiens qui ont besoin d’un vaccin pour la toux des chenils le rappel est annuel.

-  La rage n’est plus obligatoire en Belgique, mais pour les animaux qui en ont besoin, après le premier rappel à 1 an, le vaccin se fait tous les 3 ans.

Le tableau qui suit vous aidera à mieux visualiser le protocole recommandé par la faculté de médecine vétérinaire de Liège.

 

 

 

Afin de suivre ces recommandations, votre vétérinaire adapte ses protocoles de vaccination pour suivre l’évolution de la recherche scientifique et tenir compte des propriétés des nouveaux vaccins mis sur le marché.

La protection contre le virus « Parainfluenza » (agent viral présent dans la toux des chenils) est ajoutée au protocole et l’ensemble de ces modifications ne vous coutera pas plus cher que le protocole utilisé jusqu’à présent. En résumé, pour le même budget, votre chien recevra une injection supplémentaire contre la maladie de Carré, l’hépatite et la parvovirose ainsi qu’une protection contre le « parainfluenza ».

Par la suite le rappel annuel vous coutera moins cher à partir de la deuxième année, puisque le rappel complet ne sera nécessaire qu’une fois tous les 3 ans. La vaccination contre la leptospirose et la toux des chenils doit rester annuel.